Ma théorie du plat unique

Auteur : Christian Boniteau

Je considère 8 groupes alimentaires

Groupe 1 : se situe au centre des 7 autres : crudités et légumes cuits ou crus

Groupe 2 : protéines animales : viandes et gros poissons

Groupe 3 : sous produits animaliers : oeufs, beurre cru, charcuterie, 5 petits poissons à peau bleue (anchois, maquereaux, harengs, sardines, foie de morue)

Groupe 4 : protéines végétales : spiruline fraîche ou en paillettes, légumineuses, quelques céréales, algues, graines germées ; j’exclus le soja car fortement oestrogénique

Groupe 5 : les laitages : fromage, lait, yaourt

Groupe 6 : le sucre : je consomme modérément le sucre naturel (fruit, rapadura, sucre non raffiné, miel, staevia) et j’évite les sucres industriels

Groupe 7 : Les oléagineux : huiles, graines, fruits à coque

Groupe 8 : céréales et farineux : pomme de terre, riz, châtaignes, quinoa, millet, sarrasin, petit épeautre et plus modérément blé, orge, avoine, seigle, épeautre ; j’évite le maïs que je considère trop sucré et bien souvent ayant été génétiquement modifié

Ma théorie : au cours de mon repas de mi-journée, je consomme autant d’aliments du groupe 1 auxquels je rajoute 2 autres groupes maximum

Exemples :

Pois chiche – harengs – crudités

Riz – sardines – endives cuites et/ou cru

Viande – lentilles – salade verte

4 remarques :

  • Je conseille le riz blanc matin, midi et soir
  • Les jus de légumes à l’extracteur à toute heure de la journée
  • Les fruits frais : loin de tout autre aliment sinon le fruit se retrouve prisonnier de l’estomac et Sucre + Acide = Alcool (ballonnements, spasmes, douleurs, gaz, etc.)
  • Cette manière de s’alimenter à 80% en s’autorisant 20% d’escapades gastronomiques : dans ce cas, penser à prendre du psyllium blond un peu avant et un peu après l’escapade